We believe this site might serve you best:

United States

United States

Language: English

Promega's Cookie Policy

Our website uses functional cookies that do not collect any personal information or track your browsing activity. When you select your country, you agree that we can place these functional cookies on your device.

Our website does not fully support your browser.

We've detected that you are using an older version of Internet Explorer. Your commerce experience may be limited. Please update your browser to Internet Explorer 11 or above.

Programme Jeunes Chercheurs_Visuel-haut-home

Comment un manager de labo peut mesurer la satisfaction de son équipe de chercheurs en biologie ?

01 Août, 2018

Auteurs : Véronique Canot (Responsable des Ressources Humaines - Promega France) & Emmanuel Crenn (Responsable Marketing Digital)

Manager une équipe de chercheurs en biologie avec un souci du bien-être, de la bienveillance, de la psychologie positive, de l’intelligence émotionnelle peut être une bonne idée. Mais comment savoir si on réussit et si l’équipe se sent bien ? Cet article vous éclaire grâce au retour d’expérience de Véronique Canot, responsable RH chez PROMEGA FRANCE.

D’une manière générale, notre société subit de profonds changements structurels, organisationnels, technologiques ... qui se répercutent de façon significative sur notre quotidien et sur la façon dont nous interagissons entre nous. Le « bien-être », la « bienveillance », la « psychologie positive » sont des termes qui commencent à faire partie intégrante de nombreuses sociétés qui sont convaincues qu’un collaborateur qui se sent bien renforcera son lien social, sa créativité, ses échanges au sein d’une équipe et sera par conséquent plus efficace dans la mise en place de ses projets … L’émergence de nouveau concept comme « ESI » (Emotional-Social Intelligence) dont Promega est pionnier, ou encore la montée en puissance de nouveaux métiers comme « Chief Happiness Officer » (manager du bonheur) est le signe d’une prise de conscience qui se généralise.

Pourquoi le bien être des équipes, des collaborateurs est-il si important ?

Il n’y a rien de plus désespérant que de voir, encore aujourd’hui, de nombreux collaborateurs victimes de ‘stress au travail’ ! A tel point que l’état psychologique des actifs en France est devenu un enjeu de santé public. A l’échelle d’une société c’est une véritable menace : souffrance, dépression avec pour conséquences, impuissance, inefficacité, perte de confiance, isolement et absence totale de communication.

Tout manager / société se doit de ‘veiller’ à maintenir un lien social ‘sain’ pour lever ces menaces : c’est la bienveillance.  C’est ce que Promega développe depuis de nombreuses années (au même titre que le développement durable). C’est une marque de fabrique qui a toujours été une priorité pour le groupe. Les résultats se mesurent par l’engagement professionnel des collaborateurs dans leur travail quotidien.

De toute évidence une équipe fonctionne bien si elle se sent bien – Plus efficace, plus efficiente, plus à l’écoute, plus d’échanges et plus de chance de faire aboutir ses projets !

Certains « leitmotives » font partie intégrante de la politique de Promega au niveau managérial : ‘ne pas réagir à chaud’ ‘traiter l’émotion avant de traiter le problème’

Comment mesurer, diagnostiquer et suivre l’état ‘mental’ de vos
collaborateurs ?

Un outil de référence pour écouter ses collaborateurs reste le baromètre qui consiste en un ensemble de questions qui traitent de sujets essentiels tels que la satisfaction dans son travail, les moyens pour réussir, les relations entre collaborateurs.... et qui permet à chacun d’avoir un ‘mur d’expression’ ‘anonyme’ de façon à remonter des frustrations, des inquiétudes à la direction ...

C’est un travail d’écoute, de recueil d’informations qui permet de mesurer le climat social d’une équipe. Il s’agit d’en extraire la « substantifique moelle » pour lister des actions !

Le second avantage d’un baromètre est d’assurer un suivi dans le temps et de mesurer ses actions chaque année (par exemple).

Comment Promega utilise un baromètre pour mesurer l’état d’esprit de son
équipe ?

Promega, déjà reconnue comme une société où il fait bon travailler, se remet en question de façon permanente et reste très à l’écoute des ‘success story’ qui se passent dans d’autres sociétés de secteurs différents comme.... Google... que certains qualifient comme ‘un modèle de bienveillance’ !  Le groupe a donc lancé il y a quelques années le programme ‘ESI’ (Emotional Social Intelligence) grâce à une équipe pluridisciplinaire constitué de médecins, ressources humaines, sophrologues ... Promega France a rapidement suivi et décliné ce programme auprès de ses collaborateurs ! Le baromètre a été une étape importante pour mesurer l’état d’esprit de Promega France. Conciliation vie pro/ vie perso, moyens pour réussir, s’investir, le bien être, la reconnaissance entre collègues, adhésion au programme ESI sont autant de paramètres mesurés pour avancer collectivement sur le chemin de la bienveillance !

N’hésitez pas à télécharger cette infographie qui rend compte de ce baromètre, un moyen de partager et de rendre compte des résultats à toute votre équipe.

A vous de vous poser les bonnes questions !

  • Quels sont les critères importants que je souhaite intégrer dans mon baromètre ?
  • Quelles actions pour améliorer le bien-être et donc l’efficacité de mon équipe ?
  • Quel est le bon moment pour lancer mon baromètre ? ...

Vous recherchez des actions concrètes à reproduire dans votre équipe – Lisez ‘Quelles actions un directeur de labo peut-il mettre en place pour améliorer le bien-être de son équipe de chercheurs ?

cta-promega-baromètre-rh

 

Back to Top

 

Actu. Bio ! Restez à l'écoute ! 
Articles récents

Comment mesurer la satisfaction de son équipe de chercheurs ?

MOOC Doctorat et poursuite de Carrière ! 

Quelles actions un directeur de laboratoire  peut-il mettre en place pour améliorer le bien être de son équipe 

Quels outils peuvent aider les chercheurs à être plus convaincants ?

[Conférence Scientifique] Comment tirer le meilleur parti d'une conférence scientifique ?

Vous ne pouvez pas vous déplacer pour assister à une conférence scientifique ? Utilisez le #hashtag live

Qu’est ce que l’iGEM, international Genetically Engineered Machine ?  

[Témoignage] Les secrets d'un directeur de laboratoire qui réussit ! 

[Témoignage] 3 étapes pour devenir Directeur de Laboratoire : retour du Dr Cédric Norais 

[Témoignage] Savoir valoriser les compétences acquises en tant que thésard : bilan du Dr Rachad Nasr 

[Guide] Mesure de la viabilité cellulaire, le test MTT est-il la meilleure solution ?

[Prépublication - Episode 1] Prépublication ou pas, telle est la question !

[Prépublication - Episode 2] La Prépublication est-elle une solution nécessaire pour accélérer la publication définitive !

5 pièges à éviter lors de votre entretien d'embauche dans un labo ›

10 points clés pour réussir son PostDoc ›

8 astuces pour réussir vos transfections ›

A quoi sert le multiplexing ? ›

Spectrométrie de masse, préparer ses échantillons : une étape critique ! ›

7 bonnes raisons d'utiliser les réseaux sociaux pour la recherche  ›

Amélie, ma vie de jeune chercheur en biologie 

Comment aider votre équipe à démarrer avec la qPCR ?

Comment un directeur de laboratoire en biologie peut-il utiliser les réseaux sociaux ? 

Vous passez un entretien d'embauche dans un labo ? les 20 choses à ne pas oublier !

10 gestes simples à faire dans votre laboratoire pour préserver l’environnement !

Inscrivez-vous à notre Newsletter Jeunes Chercheurs !